5 choses à savoir sur l’œnotourisme en France

Qu’est-ce que l’œnotourisme ?

 

 

L’œnotourisme, ce sont des balades dans les vignes, dans les caves, la découverte de domaines et d’histoires d’entreprises, des méthodes de coupe du raisin et bien sûr, de nombreuses rencontres. Le vin et le champagne spécifiquement sont des produits qui appellent à la convivialité et au partage, quel meilleur endroit pour les découvrir que leurs lieux de production. Propriétaires, vignerons et vendangeurs vous font plonger dans leur univers. Et la bonne nouvelle pour les amateurs de bulles, c’est que la Champagne s’ouvre de plus en plus à l’accueil des visiteurs et à l’Oenotourisme de façon générale.

Si vous projetez quelques balades oenotouristiques en Champagnes, vous pourrez déguster tout ou partie de la gamme d’un domaine, en découvrir toutes les subtilités et la diversité qu’elle recouvre. Votre guide et si vous avez de la chance, le chef de cave lui-même, vous aiderons, éventuellement les yeux bandés, à décrypter, décrire, déguster et apprécier un champagne tel un professionnel. L’œil, le nez, la bouche et puis surtout le plaisir et la découverte.Les vignes et les vins français traversent des siècles d’histoire. Ils appartiennent au patrimoine français et participent à son développement. A l’origine de récits toujours plus nombreux, vignes et vins font état des particularités de chaque vignoble et en révèle l’identité qui leur est propre.

Bon à savoir : Aucun complexe, L’Oenotourisme est à la portée de tous : Le néophyte visitera les caves pour connaître tout le process de l’élaboration. Le novice apprendra à marier mets et vins tandis que l’amateur averti pourra participer à un atelier d’assemblage et pourquoi pas se familiariser avec les techniques de sabrage du champagne. Les domaines regorgent de propositions (balades à vélo dans le vignoble, piquenique, nuitée au domaine …)

 

La route touristique du Champagne et la route du Champagne en fête.

 

Le terroir champenois est traversé par la Route Touristique du Champagne. Cette route dédiée à la découverte de la région Champagne comprend plus de 600 km d’itinéraires balisés. Les férus de nature se réjouissent déjà d’apprendre qu’il existe aussi 450 km de voies vertes et 60 circuits coupant à travers vignes et se situant en bordure de lacs.

 

Cette route touristique du champagne vise à apprécier le patrimoine culturel et gastronomique de la région ets’organise en 6 circuits différents :

  • Côte des Bar
  • Côte des Blancs
  • Coteaux Vitryats
  • Massif Saint Thierry
  • Montagne de Reims
  • Vallée de la Marne.

 

 

 

A ne pas confondre avec « la Route du Champagne en fête ».

Un évènement 100% aubois et probablement le plus gros évènement oenotouristique de la région Champagne, il attire chaque année 40 000 visiteurs environs. Imaginée par les vignerons aubois en 1995, elle a pour objectif de mieux faire connaître le département de l’Aube en Champagne. La Route du Champagne en fête invite le grand public, touristes et promeneurs à une évasion festive à la découverte du tourisme viticole. S’évader en famille le temps d’un week-end, ludique et convivial pour découvrir une vingtaine de maisons de champagne qui seront en fête grâce à de très nombreuses animations et dégustations. L’idée est de se déplacer de maisons en maisons, pour s’amuser, danser, manger, flâner et bien sûr déguster… dans la bonne humeur ! Chaque année, les villages et les caves concernés changent et tournent d’une année sur l’autre, 8 secteurs au total sont dessinés, il ne faudra donc pas rater l’année où Champagne Gremillet sera de la partie. La dernière en date nous laisse encore des souvenirs impérissables.

 

L’œnotourisme au domaine Champagne Gremillet

 

La maison a fait, à l’inverse de tous, ses premiers pas à l’export et celui-ci garde toujours une place de choix dans lacommercialisation des Champagnes Gremillet que l’on peut retrouver sur les 5 continents. Une prise de conscience finalement assez récente quant à l’importance d’être aussi connu et reconnu au niveau national et plus encore au niveau local, a mené la maison à développer un joli panel de propositions oenotouristiques. Parmi elles, l’incontournable visite du domaine allant des vignes à l’arboretum, des caves au petit musée de la vigne et du vin. Une visite qui se termine naturellement en beauté avec 3 cuvées au choix dans la gamme à déguster sur la terrasse panoramique de son showroom. Les épicuriens choisiront la formule gastronomique avec un déjeuner au cœur des vignes.

 

Les amoureux passeront même la nuit dans une bulle insolite qui trône sur les hauteurs du Clos Rocher. Enfin pour tout connaître ou presque du métier, la vendange de nuit permettra au plus curieux de revêtir l’habit de vendangeur le temps d’une soirée conviviale où règne l’effervescence et la bonne humeur.

A noter que la maison à reçu en 2021 le trophée Terre de vins des 100 meilleures destinations oenotouristique en France.

 

Un vignoble inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

 

La France est le pays qui recense le plus de sites inscrits au patrimoine de l’Unesco. Depuis 2015, la Champagne en revendique fièrement l’appartenance dans la catégorie « paysages culturels » grâce à ses côteaux, ses maisons et ses caves.

Une loi de 1927 a clairement défini l’aire de production portant l’appellation d’origine contrôlée Champagne. Celle-ci couvre 34 000 hectares. Les terres s’y distribuent dans 4 régions importantes :la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs et la Côte des Bar. Vous y trouverez 278 000 parcelles. Chacune mesure en moyenne 2 hectares. De quoi s’adonner à l’œnotourisme sans se lasser !

 

Quels sont les chiffres de l’œnotourisme en Champagne ?

 

Entre 2009 et 2016, on a pu constater que l’œnotourisme en Champagne ait bondi de 33%. EN 2018, ce ne sont pas moins de 7,3 millions de visiteurs qui se pressent dans cette belle région pour en découvrir toutes les richesses. Parmi ces curieux, on a recensé 69% de Français, et 31% d’étrangers.

Ces chiffres montrent que l’avenir de l’œnotourisme en Champagne a de beaux jours devant lui ! La région monte en effet sur la deuxième marche du podium des régions tournées vers l’œnotourisme, derrière le Bordelais et devant l’Alsace.

Des progrès restent néanmoins à faire, puisque les séjours ne durent en moyenne qu’1,46 jour ! Peut-être serait intéressant de développer l’offre d’activités à réaliser lors de la visite d’un vignoble en Champagne, ou dans les alentours. Un objectif à portée de main puisque la région compte quand même 15 800 vignerons et 300 maisons de champagne sur ses terres.

D’après une enquête effectuée par OpinionWay, pour le compte du Comité Champagne, 97% des personnes interrogées affirment avoir une bonne image de la région Champagne. Le territoire se veut donc attractif, et possède déjà toutes les qualités requises pour développer cet intérêt au sein, et en dehors, de nos frontières.

Enfin, ce tourisme particulier ne génère pas moins de 12 000 emplois, et offre à la région champenoise un « bonus » financier de 630 millions d’euros (chiffres de 2018).

Découvrez d'autres articles

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print