Servir et déguster le champagne : mode d’emploi

 

 

comment servir le champagne

 

Incontournable, le champagne est toujours de mise pour les grandes occasions. Qui dit grande occasion dit aussi style et élégance. Pour mettre en valeur votre bouteille, celle-ci doit être servie dans les règles de l’art. Et il en est de même pour la dégustation du champagne. Elle doit se faire suivant un rituel particulier. Découvrez comment servir et déguster le champagne !

 

À quelle température servir le champagne ?

 

Pour conserver toute sa saveur, le champagne doit être tenu à une certaine température. Votre boisson doit être servie fraiche et non glacée pour respecter tous les arômes. Se conformer à ce premier critère est indispensable pour mettre en valeur toutes les nuances de votre champagne, et pas seulement ses arômes primaires. La meilleure température pour une dégustation de champagne se situe entre 8 et 10 degrés.

 

Pour obtenir un champagne bien frais, laissez votre bouteille pendant environ 4 heures au réfrigérateur, ou plongez-la dans un seau de glace pendant 15 à 20 minutes. L’ajout de gros sel mêlé à l’eau et aux glaçons accélèrera encore le processus de rafraîchissement.

 

Dans les dégustations professionnelles, on peut privilégier des températures un tantinet plus élevées pour ne masquer aucun défaut. Le froid aurait en effet tendance à flatter le vin masquant parfois quelques arômes et s’il en est ses défauts.

 

Vous pourriez tenter l’expérience de déguster la même cuvée à deux températures de service différentes. Vous choisirez quoiqu’il arrive un champagne conçu avec finesse. Vous pourriez par exemple porter votre choix sur un délicieux Blanc de noirs . Sur votre table, la belle robe or pâle et ses reflets ocrés attisera toutes les gourmandises. En bouche, vous retrouverez toutes la puissance et même l’opulence d’un 100% Pinot Noir. Vous vous sentirez aussi bien nourri que désaltéré, et aurez probablement envie de vous resservir une autre coupe ! Entre soif et volupté, vos sens seront comblés…

 

Comment tenir la bouteille de champagne ?

 

Les prémices de la dégustation de champagne seront la tenue et la présentation du flacon. Il ne saurait être tenu par le col ! Ce geste n’est pas le plus indiqué, et n’est pas non plus des plus esthétiques. La meilleure manière de tenir votre bouteille est de la prendre à pleine main par le corps. On la saisira par le bas, le pouce introduit dans le creux de la bouteille, les autres doigts s’allongeant pour tenir la base de la bouteille.  Si vous ne vous sentez pas toujours à l’aise ainsi, vous pouvez soutenir le goulot avec la seconde main pour un peu plus de confort. Surtout on veillera au moment du service à ce que l’étiquette soit face vers le ciel et qu’à aucun moment le goulot ne touche le verre de champagne.

 

Comment ouvrir le champagne ?

 

comment ouvrir une bouteille de champagne

Il existe plusieurs manières d’ouvrir le champagne. Vous pouvez sabrer le champagne ou l’ouvrir de manière traditionnelle. Ce choix dépend du spectacle que vous souhaitez donner à vos invités juste avant la dégustation.

 

 

Sabrer le champagne consiste à l’ouvrir à l’aide d’un sabre ou d’un autre objet tranchant pouvant jouer le rôle de « l’arme ». Par un coup sec et rapide et grâce la pression contenue dans la bouteille, celle-ci se « casse » et le tour est joué.

De façon plus sobre et probablement plus sécuritaire, la méthode traditionnelle conviendra parfaitement. Une fois le haut de la coiffe ôtée, vous devrez tourner très exactement 6 fois le muselet qui maintient le bouchon de liège sans pour autant le soulever. Il vous donnera en effet de la force pour ouvrir votre bouteille. Tenez fermement la bouteille à sa base puis saisissez le bouchon de l’autre main. Faites bouger le bouchon avec le pouce et l’index jusqu’à retirer le bouchon. Voilà, vous pouvez maintenant servir le champagne et le déguster sans attendre !

 

Dans quel verre servir le champagne ?

verres pour servir le champagne

 

Il est évident que le champagne ne se sert pas dans un verre classique et ceci n’est pas seulement une question d’esthétique. Pour le déguster au mieux, le champagne se sert dans une coupe ou dans une flûte. Eternel débat entre la flûte et la coupe de champagne mais nous aurions tendance à penser que ni l’une ni l’autre ne sont adaptées. La coutume est de dire : « je vous sers une coupe » et très rarement : « je vous sers une flûte de champagne ».

La coupe n’est pas pratique, elle est désuète, elle fait partie du passé, de l’histoire. Et surtout elle est trop large, elle laisse s’échapper les arômes du fait de sa forme trop évasée. Si le champagne est la boisson festive par excellence, c’est avant tout un vin, qui se hume et se savoure comme un autre, les bulles en plus.
La flûte quant à elle est trop étroite : les bulles viennent chatouiller le nez, masquant les arômes.
Pour déguster le champagne, on recommande plutôt un verre à vin, mais d’un genre un peu particulier. Idéalement, ce verre en forme de tulipe est allongé comme une flûte, mais arrondi au milieu. Ils restent inscrits dans l’esthétique d’une flûte, mais se rapprochent des sensations que peuvent apporter des verres à vin.

Comment verser le champagne ?

 

Pour un service de qualité, il faut veiller à la manière dont le champagne est versé dans le verre. Le service doit nécessairement être lent et régulier. Le col de la bouteille doit être très près du verre sans jamais le toucher. Le propre du champagne étant l’effervescence, il faut s’y prendre 2 voir 3 fois pour que la mousse ne déborde pas. Que vous optiez pour une dégustation en coupe, en flûte ou dans un verre à vin, le verre à champagne ne doit être rempli qu’à moitié, ou tout au plus aux deux tiers. Ceci permet aux arômes de se répandre correctement.

 

Dégustez le champagne

 

En société ou même en tête à tête, pensez à déguster le champagne avec finesse. Prenez le temps d’apprécier.

La dégustation se voudra d’abord visuelle. Vous observerez la couleur du champagne, son intensité vous donnera une indication quant à son évolution. Vous observerez également le cordon formé par les bulles en haut du verre, sa finesse et sa persistance comme gage de qualité.

La dégustation est ensuite olfactive. Pour apprécier la qualité du champagne, on le respire, on le hume en fermant les yeux à la recherche d’odeurs connues de notre esprit. Pour que le nez soit plus expressif encore, on pourra remuer délicatement le verre dans le sens giratoire sans nuire à l’effervescence.

Dégustez ensuite votre champagne en le mettant en bouche. On le gardera quelques instants en bouche avant de l’avaler, à la recherche là encore d’arômes déjà connus. Ils peuvent être les mêmes qu’au nez ou très différents. Et si les mots sont difficiles à trouver, aucune inquiétude, l’important est d’apprécier.

Un champagne atypique et très expressif comme notre Cuvée Evidence serait tout à fait intéressant pour vous exercer.

 

 

Découvrez d'autres articles

Découvrez aussi notre collection

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print